Dystonie musculaire – Symptômes et traitement – Santé-Médecine

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/8538-dystonie-musculaire-symptomes-et-traitement

Publicités

Partager: De l’inconvénient d’être né, E.CIORAN

Le sage est celui qui consent à tout, parce qu’il ne s’identifie avec rien. Un opportuniste sans désirs.

détrangesfils

peux tu me sauver
mots néant perdus
déchirés des sensations
la mer ne peux te sauver
inachevés,nous sommes nus
le temps déserte l’horizon
de peurs mes mains entrelacées
nouant des pensées de pierre
noyée,va rejoindre la rivière
mes yeux d’obscures nuées
sont clos jusqu’à l’éternité
mon enfant où est ma lumière
elle a fuit le baiser
de la mort destinée
mes lèvres meurtries d’hier
seront à jamais fermées
le ciel  tombe imbibée
de l’atmosphère des larmes endeuillées

joyeuz merde pere noel

 

ma nièce 6 ans a de plus en plus de mal à marcher, icm, non pas poids idéal mais paralysie cérébrale, dystonie, petite fille intelligente, et qui était joyeuse, qui aimait danser sur la musique gitane, et pan ! la nature t’envoie une paralysie dans la gueule ! tu restes sur ta chaise et tu bouges pas !

elle marche tordue, les jambes en X , les pieds déformés, se tient au meubles, devient molle, perd de sa joie, heureusement, j’ai jamais fait de gosse avec quiconque, tu donnes la vie mais tu prends aussi la maladie, la mort, et toutes les merdes …

non merci, je ne ferais jamais une telle horreur, quitte à faire crever l’humanité …

que va t elle devenir cette gamine ? besoin d’aide tout le temps et de plus d’amour et d’attention, mais elle a un père qui est un gros con et qui ne crois pas à sa maladie et l’oblige à forcer sur ces muscles, qui a le plus a donné une mère ou un père ? l’hypocrisie de la modernité, les mères ont perdu leur droits, ou leur envie d’être mère ? misère !

des parents séparés , petite fille sac à patate ballottée d’un point à un autre, quelle merde cette nouvelle humanité, allez y à fond , créer de la misère, du désespoir, même si la joie existe, et alors ? résultat social ? des êtres déchirés …

occuper les êtres humains, que les riches exploitent les pauvres, que la médecine avance sur le dos des morts, que la science et le business avancent sur l’empoisonnement et les fabuleux miracles de l’ennui et de l’illusion , que le progrés avance sur les guerres atroces et les innocents déchirés, mutilés et en pièces, humanité qui es tu ? où vas tu ? nulle part, et donc ? tout es permis ? tout es impossible ? tout n’est que vide ? comme toujours le sens de tout ça ? la bouffonnerie et la blague générale, celle du pet dans l’eau d’un bain moussant aromatisé à la lavande : le summum …

Pensé e

  • Chaque jour la vie nous montre sa cruauté. Autant dans les drames du quotidien dans les accidents dans les guerres dans les haines dans les drames de l’amour dans les tourments de la pensée et du désordre de la conscience; nous devons supporter tout ceci . dans ma famille il y a une petite fille dont les pieds se tordent de plus en plus vers l’intérieur et n’arrive presque plus à marcher ; une petite fille ça doit courir jouer vibrer à la vie et à ses jeux mais non parfois la vie étale sa cruauté et pique sur place les petites créatures tels des papillons sur des bouchons de liège, que voir dans tout cela comment supporter tout ceci comment supporter cette folie qui nous accroche à la vie a l’amour au déséquilibre au chaos et au raisonnable ,quels sont les méandres qui te mènent à la sagesse ? À l’acceptation de la maladie, de l’incompréhensible et du désordre ?