Éloigné

Un Mistral à tout casser seul au milieu de nulle part, 1600 mètres d’altitude, le froid renforcée par le vent , Le Chant étrange d un oiseau inconnu, le bruit du vent dans les arbres comme un hurlement de la nature,

désincarné

où te perds tu ?

img_20161228_132605_resultat1.jpg

29 DIM.
[28] Comme ils ne se sont pas souciés de conserver la connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à un esprit pervers, de sorte qu’ils ont commis des actions indignes.
[29] Ils sont remplis de toute espèce d’injustice, de perversité, de cupidité, de méchanceté; pleins d’envie, de meurtre, de dispute, de tromperie, de malignité;
[30] délateurs, médisants, impies, insolents, arrogants, vaniteux, ingénieux à faire le mal, désobéissants envers leurs parents;
[31] sans intelligence, sans loyauté, sans affection naturelle, sans pitié.
[32] Et, bien qu’ils connaissent le décret de Dieu déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles actions, non seulement ils s’en rendent coupables, mais encore ils approuvent ceux qui les commettent.

(Romains 1:28-32)

[1] Toi donc, ô homme, qui que tu sois, qui juge les autres, tu es inexcusable; car, en les jugeant, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui les juges, tu fais les mêmes choses.
[2] Or, nous savons que le jugement de Dieu contre ceux qui se rendent coupables de telles actions est conforme à la vérité.
[3] Penses-tu donc, toi qui juges ceux qui commettent de tels actes et qui les commets, que tu échapperas toi-même au jugement de Dieu?
[4] Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience, de sa longanimité, et ne reconnais-tu pas que la bonté de Dieu te convie à la repentance?
[5] Par ton endurcissement et par l’impénitence de ton coeur, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu,

(Romains 2:1-5)

jardin 24 March, 2015 16:04

tourné et mis de l’engrais de fumier de cheval et de mouton.
rajout de terreau, le terrain est pret pour les aubergines
aussi pour les tomates andines, j’les adores celle là
commencé les semis de tomates, poivrons, aubergines,
les feves, les harcots sont en fleur, les abeilles y butinent …
les navets navette , les radis se radicalisent …
les salades attendent la récolte
penser à faire les semis de concombre, courges, melons, je retente la courge qui ne donne jamais rien ?
je vais préparer un gros carré pour les pomme de terre …
heu j’ai de la place moi ?
a 15 km d’ici, ça commence à louer 100 m2 pour 50 euros par mois … dommage j’ai pas de fric …

Mistral

Encore un vent à arracher la tête
Le bruit incessant
Depuis des lustres
Comme si tout aller être emporté
Un bruit de souvenir
A voir plier les grands cyprès
Le sud et ses bourrasques colériques
Je me perds dans le bruit
Je me perds
Dans ce monde où tout a fini par être emporté car rien n’était solidement attaché
Les arbres totemiques et les racines furent au final arrachés