Simone Weil, 1909,1943

Née à Paris le 3 février 1909, Simone Weil a été élevée dans un complet agnosticisme. Elle éprouve un sens aigu de la misère humaine, qui engendre en elle le plus vif sentiment de compassion envers les pauvres, les travailleurs, les déshérités. Elle est anti-religieuse, militante syndicaliste, éprise de la révolution prolétarienne, mais indépendante de tout parti. Jeune agrégée de philosophie, elle partage son salaire avec des chômeurs. En 1934, elle abandonne sa chaire de professeur et se fait ouvrière. En 1936, elle s’engage dans la guerre d’Espagne. En 1938, une illumination transforme sa vie : « Le Christ est descendu et m’a prise. ». En 1941, réfugiée dans le midi, elle fait la connaissance des Dominicains de Marseille et de Gustave Thibon ; elle diffuse Témoignage chrétien. En 1942, elle s’embarque pour New-York avec ses parents ; elle n’a de cesse de servir, à Londres, où elle arrive fin novembre 1942. Mais la souffrance morale, intellectuelle, physique l’achemine rapidement à l’hôpital, puis au sanatorium d’Ashford, où elle meurt le 24 août 1943.

Publicités
par univerzoro Posté dans humeur