naissance et mort

peut on garder la lumière ? où la trouver quand on l’a perdu ? qui nous sépare de la lumière des autres ? pourquoi se trouve t on dans l’ombre, pire dans le noir et avec des êtres sombres ? où est le fil de la lumière, quel est l’espoir du printemps ? ce bois mort en apparence enfantera t il encore des fruits ?

NAITRE

[18] Voici comment arriva la naissance de Jésus-Christ: Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva avoir conçu par la vertu de l’Esprit saint, avant qu’ils eussent habité ensemble.
[19] Alors Joseph, son époux, qui était homme de bien et ne voulait pas l’exposer à la honte, résolut de la répudier sans bruit.
[20] Mais, comme il y pensait, voici qu’un ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit: Joseph, fils de David, ne crains point de prendre Marie pour ta femme; car l’enfant qu’elle a conçu vient de l’Esprit saint.
[21] Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
[22] Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait dit par la bouche du prophète:
[23] «La vierge enfantera et mettra au monde un fils, qu’on nommera Emmanuel» — ce qui signifie: Dieu avec nous. —
[24] Joseph, s’étant réveillé de son sommeil, fit comme l’ange du Seigneur lui avait commandé, et il prit sa femme avec lui.
[25] Mais il ne la connut point, jusqu’à ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

(Matthieu 1:18-25)

MOURIR

[38] En même temps, on crucifia avec lui deux brigands, l’un à sa droite et l’autre à sa gauche.
[39] Ceux qui passaient par là l’outrageaient, hochant la tête
[40] et disant: Toi qui détruis le temple et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même, si tu es le Fils de Dieu, et descends de la croix!
[41] De même aussi, les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, disaient en se moquant:
[42] Il en a sauvé d’autres; il ne peut se sauver lui-même! S’il est le roi d’Israël, qu’il descende maintenant de la croix, et nous croirons en lui.
[43] Il se confie en Dieu; que Dieu le délivre maintenant, s’il l’aime; car il a dit: Je suis le Fils de Dieu.
[44] Et les brigands, crucifiés avec lui, lui adressaient les mêmes outrages.
[45] Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur tout le pays.
[46] Vers la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte: Éli, Éli, lamma sabachtani. c’est-à-dire: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?»

(Matthieu 27:38-46)

SUR VIVRE

[1] Après le sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à luire, Marie-Madeleine et l’autre Marie vinrent pour voir le tombeau.
[2] Et voici qu’il se fit un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel et vint rouler la pierre, et il s’assit dessus.
[3] Son aspect était semblable à un éclair, et son vêtement blanc comme la neige.
[4] De la frayeur que les gardes en eurent, ils furent tout bouleversés, et ils devinrent comme morts.
[5] Mais l’ange, prenant la parole, dit aux femmes: Pour vous, ne craignez point; car je sais que vous cherchez Jésus, qui a été crucifié.
[6] Il n’est pas ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché;
[7] et hâtez-vous d’aller dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Voici qu’il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez, je vous en avertis!
[8] Aussitôt, elles s’éloignèrent promptement du tombeau, avec une crainte mêlée d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.
[9] Et voici que Jésus se présenta devant elles, et il leur dit: Je vous salue! Elles s’approchèrent, saisirent ses pieds et l’adorèrent.
[10] Alors Jésus leur dit: Ne craignez point; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c’est là qu’ils me verront.

(Matthieu 28:1-10)

Publicités
par univerzoro Posté dans humeur

Échappatoire

Vent à 60 km/h
Enragé dans le vent , trouver le calme et se dire que loin il y a le pire tout comme tout proche il y a aussi le désastre voir plus haut retrouver le paysage intérieur sans le vent et se dire après tout où va le vent et où vais-je . nulle-part. Rentrer chez soi , j’ai encore un chez-moi.

par univerzoro Posté dans humeur

joyeuz merde pere noel

 

ma nièce 6 ans a de plus en plus de mal à marcher, icm, non pas poids idéal mais paralysie cérébrale, dystonie, petite fille intelligente, et qui était joyeuse, qui aimait danser sur la musique gitane, et pan ! la nature t’envoie une paralysie dans la gueule ! tu restes sur ta chaise et tu bouges pas !

elle marche tordue, les jambes en X , les pieds déformés, se tient au meubles, devient molle, perd de sa joie, heureusement, j’ai jamais fait de gosse avec quiconque, tu donnes la vie mais tu prends aussi la maladie, la mort, et toutes les merdes …

non merci, je ne ferais jamais une telle horreur, quitte à faire crever l’humanité …

que va t elle devenir cette gamine ? besoin d’aide tout le temps et de plus d’amour et d’attention, mais elle a un père qui est un gros con et qui ne crois pas à sa maladie et l’oblige à forcer sur ces muscles, qui a le plus a donné une mère ou un père ? l’hypocrisie de la modernité, les mères ont perdu leur droits, ou leur envie d’être mère ? misère !

des parents séparés , petite fille sac à patate ballottée d’un point à un autre, quelle merde cette nouvelle humanité, allez y à fond , créer de la misère, du désespoir, même si la joie existe, et alors ? résultat social ? des êtres déchirés …

occuper les êtres humains, que les riches exploitent les pauvres, que la médecine avance sur le dos des morts, que la science et le business avancent sur l’empoisonnement et les fabuleux miracles de l’ennui et de l’illusion , que le progrés avance sur les guerres atroces et les innocents déchirés, mutilés et en pièces, humanité qui es tu ? où vas tu ? nulle part, et donc ? tout es permis ? tout es impossible ? tout n’est que vide ? comme toujours le sens de tout ça ? la bouffonnerie et la blague générale, celle du pet dans l’eau d’un bain moussant aromatisé à la lavande : le summum …

24 décembre

Ciel bleu, journée de merde mais il y a toujours pire ailleurs évidemment donc ciel bleu rien à signaler pourrait-on dire ennui habituel, encore et toujours de l’ennui, je dois aller à Intermarché pour aller acheter du foie de volaille et le farcir dans le cul du chapon joyeux Noël chapon

par univerzoro Posté dans humeur