Se Liberer Du Connu, Krishnamurti

Ainsi, nous avons peur du connu et peur de l’inconnu.

Telle est notre vie quotidienne, en laquelle il n’y a pas d’espoir et où toutes les philosophies, toutes les théologies ne sont que des évasions hors de la réalité de ce qui « est » en tout état de fait.

Les structures de tous les changements extérieurs qu’amènent les guerres, les révolutions, les réformes, les lois ou les idéologies, ont été incapables de modifier la nature profonde de l’homme, donc des sociétés. En tant qu’individus humains vivant dans la monstrueuse laideur de ce monde, demandons-nous donc s’il est possible de mettre fin à des sociétés basées sur la compétition, la brutalité et la peur.

(Moon+ Reader v3.0, Se Liberer Du Connu) Krishnamurti
———————–

Tu veux savoir c’est quoi la vie. Non, je la vies tous les jours et la plupart du temps c’est ennuyeux rien n’y fait autant d’invention technologique pour du  vide.
seul je traverse cette vie, comme d’autres sûrement , qu’est-ce que j’ai trouvé contre l’ennui . la douleur continue quand c’est pas une partie du corps c’est l’autre . un arrêt contre l’envie . qu’est-ce que vivre ?grande question … pour comparaison, toujours le passé revient et désormais nous avons les images du passé le passé récent, celle des guerres et surtout ne pas se plaindre d’aujourd’hui en tout cas au point géographique où je suis. je regarde mes accumulations de choses elles disparaissent du quotidien , la plupart des choses s’effacent au quotidien la vue s’endort et tout disparaît l’habitude nous berce.
Jusqu’à la prochaine inquiétude je crois que tout est parfait mais c’est faux tout est changeant tout est fragile tout est en équilibre tu touches du doigt le point d’angoisse il est si près mais tu ne le vois pas, juste caché par l’illusion quotidienne de la stabilité,  ne pense pas il est temps de s’endormir à nouveau.
Il est 5 heure …

Publicités
par univerzoro Posté dans pensée

2 commentaires sur “Se Liberer Du Connu, Krishnamurti

  1. Tout est rien ! 😦
    Il est cinq heures, Paris s’éveille et toi tu dors… bravo ! 🙂
    Bon weekend mon *(le) pote à Gégé* ! 😀
    * C’était écrit sur un panneau pas loin de chez nous, devant une ferme.

    Aimé par 1 personne

    • 🙂 ha moi c’est plutôt potatoes , je md reveille tard et le vent souffle a arracher la tête , aller au marché acheter du miel et des carottes pour faire du jus ? J ai les yeux gonflés mal au pied et je dois planter les oignons les tomates continuer des semis et aller marcher pour tester ce pied a la con, je ne sais plus si les feuilles d’orties c’est bon pour ca, bon … leve toi et marches ! Pfffff , bon week-end !

      J'aime

Les commentaires sont fermés.